Les doûtes de la grossesse

Désolée pour le manque de nouvelles cette semaine, mais j’ai eu le bonheur de me marier ! Nous avons fait le full package cette année: nouveau boulot, maison, mariage et maintenant, bébé ! Ouch ! Beaucoup de changements, de nerfs à fleur de peau, mais le pire est passé ! Il ne reste plus qu’à avancer la maison, préparer l’arrivée de Mininous, et tout ira bien.

J’avoue être dans une situation mentale très ambigüe depuis la semaine dernière. Mi-figue, mi-raisin, avec une question centrale particulièrement pénible: suis-je heureuse de la future arrivée de Mininous ? (attention, prise de tête !)

Oui, bien sûr, dans un sens: cela fait 2 ans que nous « attendons », entre les craintes de stérilité et autre stress de boulot. J’ai hâte de transmettre à mon enfant l’amour que je n’ai pas eu, mes passions, et les plaisir de la vie et de la nature.

Et une sorte de Non, qui me fait craindre pour mon boulot et mon petit égocentrisme. J’adore mon boulot, c’est réellement passionnant, et j’ai peur de le perdre. Pourtant, j’ai des horaires très compatibles avec les modes de garde (9h – 16h30), et un patron qui adore les enfants. Et j’ai peur de ne plus vivre pour mon couple, mes amis et moi-même, j’ai peur d’être mère à 100%, ce que je refuse. Je suis fusionnelle avec mon Chéri et j’ai un peu peur de me faire « voler la vedette ». C’est moche de penser à ça, non ? :-/

Bref, j’arrête là pour le moment, je pense que ces questions me passeront à l’écho de la semaine prochaine. Mininous prendra une dimension plus réaliste.

J’ai fait les prises de sang et l’analyse d’urine « check-up » mardi matin, résultats ce soir. Je suis fin prête pour mon premier rendez-vous de grossesse officiel avec mon gynéco ! 🙂

Publicités

5 commentaires to “Les doûtes de la grossesse”

  1. Se poser des questions… T’as pas fini, je peux te l’assurer! C’est l’hormone du cogitage! En plus, tu te poses de questions sur les questions que tu te poses… C’est un des côtés super agréables de la grossesse!

  2. Hihihi, j’ai un peu les mêmes questions, surtout sur la place qu’aura petitnous dans notre couple. Est-ce que je vais délaisser l’Homme, ou est-ce que lui va me délaisser.
    Par contre, ce qui m’angoisse énormément c’est le lieu de l’accouchement… on va déménager avant celui-ci pour une destination pour le moment inconnue, et ça me stresse de ne pas savoir où et quand. Enfin, on verra bien !

    • J’avoue que sur Montpellier, il n’y a que 3 choix: deux cliniques et l’hôpital. Je ne veux pas accoucher dans celle où officie mon gynéco (trop de mauvais retours), donc il me reste le choix entre une clinique (chère) et l’hôpital classique.
      Je pense que tu devrais regarder un peu sur le net dans la région où tu vas atterrir, et je pense que ta future sage-femme saura te conseiller ^^

  3. Oui je regarderai sur internet, mais comme je disais, je ne sais pas où je vais atterrir… et je ne le saurai peut être qu’un mois ou deux avant l’accouchement 😦
    Enfin bref ! On verra 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :