Le pamplemousse pour les petits maux et bobos

Le pamplemousse est un agrume que nous connaissons tous. On en mange souvent l’hiver pour faire le plein de vitamines avec les oranges, clémentines et kiwis. Etant enceinte, je me suis demandé quoi prendre pour éviter d’attraper le combo rhume / laryngite / gastro et autres choses joyeuses et agréables. Adepte du « prévenir plutôt que guérir », je suis tombée sur un article parlant de l’extrait de pépins de pamplemousse dans un magazine. Après quelques recherches et questions, voici un petit résumé de ses propriétés.

L’extrait de pépins de pamplemousse

L’EPP de son petit nom est d’origine naturelle, et est adapté pour les femmes enceintes. C’est un puissant antibactérien et antifongique. Il est utilisé comme conservateur dans les cosmétiques contenant de l’eau. Il est aussi possible d’en prendre en cure préventive des maux d’hiver. Il renforce les défenses immunitaires et donne un petit coup de fouet grâce à la vitamine C. J’ai demandé à mon médecin qui n’est pas contre, à codition de prendre une dose enfant lorsqu’on est enceinte, donc diviser par deux.

On peut en trouver version liquide à mélanger avec une cuillère de miel ou dans un verre de jus de fruit, ou aussi en comprimés. Il y en a à peu près partout, dans les magasins bios et les pharmacies. Préférez-le bio et certifié (avec une liste des composants claire), dû à une polémique il y a quelques années comme quoi des labos auraient mis des cochonneries dedans.

J’ai attaqué une cure cette semaine, on verra bien si je ne tombe pas malade ^.^

L’huile essentielle de pamplemousse

L’HE de pamplemousse est bien évidemment interdite aux femmes enceintes 😉 Mais j’en profite pour rappeler quelques-unes de ses propriétés que j’ai pu tester en début d’année.

Vous pouvez utiliser l’huile essentielle de pamplemousse (toujours diluée avec une huile !) en massage anti-cellulite, et en mettre quelques gouttes pures dans votre shampoing ou dans un tonique pour réguler la peau et les cheveux gras. En diffusion pendant 10 minutes, elle assainit une pièce lorsque vous êtes malade (ça évite la contagion à Chéri), et redonne du tonus tout en apaisant. J’ai testé dans mon bureau, ça a fait un bien fou à l’équipe.

Et en plus, ça sent bon ^-^

Acheter de l’extrait ou de l’huile essentielle de pamplemousse

Pour trouver de l’EPP, toutes les boutiques bios que j’ai faite en proposent : Bio Coop, Satoriz, Bio & Sens. Le boîte de 75 comprimé coûte entre 9 et 11€.

Pour en acheter la HE sur le net, j’adore la boutique Aroma Zone, qui est un « petit » labo français qui fournit plein d’huiles essentielles, et tout les produits pour fabriquer ses propres cosmétiques. Ils ne sont pas cher, et livrent vite et bien. Ne pas prendre leur extrait de pépins de pamplemousse car il est à visée cosmétique, donc « imbuvable » ^^!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :