Retrouver l’innocence et la joie des fêtes

Souvent, j’envie les enfants, leurs regards émerveillés, et la petite pression qu’ils se mettent à être bien sages pendant le mois de décembre. Nous avons tous trépigné d’impatience, créé des dizaines de listes de cadeaux et décoré le sapin. Aujourd’hui, cette légèreté me manque.

Je ne me souviens pas vraiment du « quand ». A partir de quel moment ai-je cessé de me laisser porter par la magie de Noël ? Depuis le déménagement dans le sud en partie, où nous nous retrouvions à 5 à table, dans un silence pesant. Tous les 3, nous étions grands, donc comme disait mes parents « pas besoin de magie ». Et mon père qui répétait à qui mieux mieux que nous ne sommes pas catholiques, donc aucune raison de le fêter. Etait-ce à cause de son anniversaire le 22 décembre et celui de ma mère le 1er janvier ? Peut-être que ça vient de là ?

Quoi qu’il en soit, maintenant que je sais que je suis enceinte, je vais faire mon maximum pour récréer cette ambiance et cette magie qui me manque cruellement ! J’ai un peu une image d’épinal dans la tête, mais je me souviens très bien de ce qui me faisait vibrer enfant, et la complicité que nous avions avec mon frère et ma soeur les derniers jours.

Dans le monde des Bisounours, j’aimerai que chaque weekend de l’Avent passé avec Mininous soit consacré à la préparation de Noël:

  • un weekend pour la déco,
  • un weekend pour les petits bricolages pleins de paillettes et de couleurs,
  • un weekend pour cuisiner des petits sablés et les déguster avec un thé tous les trois, fourrés dans le canapé devant un Disney gnangnan.

Ou se promener dans la neige. Et lorsque le 24 décembre arrivera, ce sera moi qui accueillerait ma famille dans une pièce cosy et chaleureuse, qui aurait cuisiné un joli repas, et qui entretiendra le mythe des cadeaux surprises. Huhu.

J’adore les surprises. Se retrouver à Noël avec exactement ce que l’on avait demandé, c’est presque triste. Trop forcé. Trop je-ne-sais-quoi. Certes, ça fait super plaisir, mais le petit « plus » ?

Cette année, les cadeaux seront fait-maison ! j’ai prévu une boîte fabriquée et décorée de mes mimines, garnie de 3 petits sablés maison pour chacun de mes amis et famille. Juste pour apporter de la chaleur, de la joie et de l’amour. J’offrirai à ma mère une boîte de thé Kusmi Tea qui la fait rêver mais qu’elle ne peut s’offrir, et un pot de confiture de lait fait maison pour mon père. Certes, ils ne l’ont pas demandé, mais je pense que ce sera la petite attention qui leur fera chaud au coeur cette année.

Et vous, essayez-vous de recréer de la féérie autour de Noël ? Avez-vous prévu d’offrir des petits cadeaux maison ou des petites attentions ?

Crédit photo: Artemio.be, reprise sur le site et blog Creavea.com

Publicités

One Comment to “Retrouver l’innocence et la joie des fêtes”

  1. Alors moi je n’ai jamais perdu cette magie de Noël, car je me suis efforcée de la recréer tous les ans, et ce n’était pas forcément évident !!!
    Chaque année, je mixe cadeaux faits main et cadeaux demandés sur la liste des invités pour éviter les déceptions de part et d’autre (de mon côté car le cadeau fait main n’est pas apprécié à sa « juste valeur » ben oui je passe du temps, j’y mets tout mon coeur et ça reste dans un placard !! – et de l’autre « cool, elle s’est pas foulé cette année c’est un cadeau fait main, ça lui a rien couté »…), et du coup tout le monde est contente !!
    Bises

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :