Le Coca, l’apéro, mes amours… Mes emmerdes oui !

Vers le mois de mai, j’avais décidé de reprendre mon alimentation en main. Travail de bureau, peu de sport à cause de multiples accidents de voiture (je ne suis pourtant pas un danger ambulant et ma voiture est rouge, non mais ho !) qui m’ont fracassés les cervicales, et un goût prononcé pour le sucré (quoique pas énorme en quantité) font que j’ai pris beaucoup de poids depuis que je travaille. Et surtout, j’ai découvert un super copain le Coca. Bref pas bien. Je suis passée du 38 au 42. Pas bien du tout.

Au début, je ne connaissais pas le Coca, ma mère n’en achetait pas, donc l’affaire était réglée, jusqu’à mes 20 ans. Lorsque j’ai débarqué dans le Sud, puis dans la vie de Chéri, où l’apéro est religion, ça change la donne. Dans le sud, lorsque tu es invitée à dîner chez quelqu’un, tu es d’abord invitée à l’apéro. Si si ! Même que si tu ne bois pas de Pastis ou de rosé, tu es tout de suite grillée: « Toi t’es pas d’ici toi ‘con ! » Arg. Et en plus, l’apéro dure des heures. Si tu as la fringale, laisse tomber et mange tes doigts si tu ne veux pas des Curly.

Bref, je me suis mise au Coca faute de mieux au début, et parce que c’est toujours moi SAM (oui, on va pleurer). Et puis, je n’aime que le Champagne, le Calva et le rosé. J’ai des goûts de luxe, voilà.
Et donc, lorsque tu te mets au Coca, au début ça fait pas grand chose. Ca te donne même un petit peu d’énergie un jour où tu es malade et que tu dois rendre le dossier X dans 20 minutes alors que ça en demanderai 20 fois plus. Ca te coupe la gastro. Ca calme la gueule de bois, et soulage temporairement les migraines. Avec une tranche de citron, ce n’est que du bonheur, non ?

Et puis un jour, tu enfiles ton jeans et hooo, tu ne le fermes plus. Pas grave, on va acheter du 40. Et quelques mois après, rebelotte. Taille 42 en bas. Outre le fait que ça coûte trois bras et demi de changer de vêtements, que c’est plutôt addictif, tu te rends compte que la bouée ce n’est joli que pour la danse orientale et tribale, le Coca ce n’est pas super sain. 10 morceaux de sucre par cannette, c’est plutôt effrayant.

L’année 2011 a été source de gros changements dans ma vie pro et perso, donc j’ai décidé de me désintoxiquer du Coca. Direction la diététicienne, qui éclate de rire en voyant mon « plan de manger sur une semaine ». Oui, je mange globalement équilibré (légumes, féculents, salade, poisson, soupe), il faut juste dégager :

  • les apéros-biscuits avec les potes, « exceptionnel tous les weekends »,
  • le cappuccino vanille « du p’tit déj avec des tartines, parce que le café ça passe pas »,
  • les Danette-chocobilles, « qui font du bien devant Desperate Housewives »,
  • et le Coca-clope de 19h00 avec Chéri, « parce que c’est moins pire que la clope toute seule ».

Résultat -4 kg en un mois, juste en arrêtant le Coca et les yaourts hyper sucrés. Je suis passée au Coca Zéro (dégueu). -6 kg au total sur 2 mois, parce qu’après j’ai atterri chez ma belle-mère, préparé le mariage et appris que Mininous était en route. Mais ça c’est une autre histoire

Mais j’ai dû arrêter le Coca Zéro, bicoz aspartame. Je vous fait un article plus sérieux un peu plus tard, avec un petit récap des risques de l’aspartame pendant la grossesse, dès que j’ai fini de lire et synthétiser les infos 😉

D’ailleurs pour info, vous savez ce qu’est le plus injuste ? Le Chéri fait 60 kg, 1m80, du 36, depuis ses 18 ans. Pas un gramme alors qu’il se goinfre de saucisson, pâté et Pastis. Le monde est mal fait, n’est-ce pas ? 😀

Publicités

3 commentaires to “Le Coca, l’apéro, mes amours… Mes emmerdes oui !”

  1. C’est le 1er article que je lis, et en effet nous avons pas mal de points communs !! 🙂
    Entre autre, un Chéri qui ne grossi pas d’une gramme malgré une alimentation dont la principale chose est LE GRAS !! Argff !! C’est vraiment rageant !! Pour le coca, moi j’étais addict au coca light et obligée d’arrêter aussi à cause de l’asparthame !! Je me rabats maintenant sur les Taillefine Fizz qui ont l’air de ne pas en contenir (c’est même marqué sur certaines bouteilles) donc si tu aimes.. 🙂

    • Je t’avoue que pour le light, je viens tout juste de l’apprendre, par le biais des infos, sinon je ne méfiais pas plus que ça, je me disais une fois de temps en temps ça passe. Mais je viens d’apprendre que ça cause 27% de prématurité, ça calme ^^;
      Je n’ai jamais tenté le Taillfeine Fizz, mais je vais tester 🙂

  2. Pareil pour moi.. C’est exactement ce que j’ai entendu.. Dure nouvelle pour moi car j’étais une assez grosse consommatrice.. Mais bon, on ferai tout pour nos petits bouts 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :