J’ai trouvé une nounou !

Tintintin ! Et ce n’était pas gagné pourtant ^^; J’ai trouvé la nounou de l’Alien en mars. C’était chaud.

Plan A : les nounous de Village-Perdu

Dans mon village perdu, il y a 5 assistantes maternelles. Au départ, je me suis dit « Chouette, il y en aura bien une pour moi ! ». Bah oui, il n’y a que 700 habitants, alors 5 nounous… Que nenni ma bonne dame ! Entre celle qui ne garde pas le mercredi, celle qui ne garde pas le vendredi ou celle qui est déjà full, baaah… J’ai fait chou blanc.

Plan B : les crèches

Bon. Je me suis donc tournée vers les crèches (ahah !). Il y a en 3 dans les villages que je traverse pour aller bosser.
« – Vous êtes du village ?
« – Non, mais j’habite juste à côté, vous savez à Trifouilli les Oies, il n’y en a pas…
« – Vous n’êtes pas prioritaire. Il y a déjà des gens du village sur liste d’attente !
« – Ah, mais euh, peut-être…
« – Bip bip bip…
Scénario x3 donc.

Plan C : une nounou éloignée

Donc, plan C, les nounous d’ailleurs. Je prends la liste sur le site de la CAF, fais la liste des villages par lesquels je suis susceptible de passer sans faire de détour de 10 km, prends un super bloc notes de compet’ pour faire des minis entretiens téléphoniques avant de voir la nounou en réel, et je commence à appeler. J’ai pensé au départ que j’aurai dû prendre un anti-migraineux au cas où, mais je ne l’ai pas fait. J’aurai dû.

« – Oui bonjour, je suis enceinte, et je cherche une nounou pour début août.
Ensuite, choisissez la réponse qui vous convient le mieux :
« – Désolée, je n’ai plus de place / Désolée je déménage / Désolée, j’ai de la place que pour un mi-temps / Désolée, je n’accepte pas les nourrissons…
Scénario… x17 !

Alors que je commence à déprimer sévère et à flipper sur « comment je vais faire, je veux retourner bosser ! », une nounou m’annonce que toutes ses collègues sont prises, mais l’une d’entre elle reprend de son congé maternité et aurait peut-être une place à temps plein. Ni une, ni deux, je prends le numéro et appelle. Je tombe sur une femme très agréable, qui accepte les nourrissons et à temps plein. Je ne lui pose pas les questions que j’avais notées, mais prends rendez-vous au plus tôt. Je booke l’Homme aussi.

Alleluia !

Nous nous rendons donc quelques jours plus tard chez la Nounou en question. Elle vit dans une maison de village, la porte d’entrée est basse et les escaliers pentus. L’Homme tique, et je commence à prier. La personne qui nous reçoit est super agréable, son mari aussi, et leur bébé est souriant. Elle nous fait visiter sa maison. Elle se présente ensuite, et je suis surprise qu’elle ait le même âge que nous. Nous semblons avoir les mêmes grands principes d’éducation. Elle sort les enfants tous les matins au parc ou dans une salle réservée aux assistantes maternelles du village. Là, c’est une sorte de mini crèche. Une fois par mois, il y a aussi un atelier d’éveil musical gratuit.

Bref, le rendez-vous dure une heure, nous nous regardons avec l’Homme : nous avons trouvé la nounou de l’Alien.

Seul bémol, elle ne peut pas me le prendre avant le 20 août à cause de ses congés. Génial, je reprends le 25 juillet. J’ai plus de 3 semaines sans garde. Et c’est qui qui va sacrifier ses congés ? (ne pas pleurer, ne pas pleurer)

Quelques jours plus tard, je lui confirme son embauche (de toutes manières, je n’avais qu’elle), et je me lance dans le bonheur des papiers. Contrat établi, rendez-vous en juillet pour les heures d’intégration, où je vais devoir confier l’Alien quelques heures.

Franchement, je ne croyais pas que trouver un mode de garde était une telle épopée ! Il faut presque le trouver au moment où l’on tombe enceinte. C’est hallucinant. Entre ça et les exigences des nounous, je suis tombée dans un monde inconnu qui m’a beaucoup fait stresser. Je ne sais pas comment vous vous avez fait pour trouver votre nounou ou votre crèche, mais même dans la campagne, ce n’est pas gagné !

Ce billet fait écho à celui de BBchat, sur les places en crèche.

Publicités

7 commentaires to “J’ai trouvé une nounou !”

  1. J’ai d ela chance d’être ma propre Nounou…. Je me vois mal rentrer dans cet enfer !

  2. vivre a la campagne n’a pas que des avantages malheureusement !
    j’ai connu ca, avant MA nounou, j’en avait appelé aussi plusieurs qui n’etait pas dispo !
    au final ca a donné ca, http://www.hellocoton.fr/to/oBdB#http://mamananou.blogspot.com/2012/07/ma-nounou-denfer.html

    bonne adaptation au petit alien !

  3. Je suis heureuse d’être mère au foyer, et le fait de me dire que je n’aurais jamais à endurer ce calvaire me ravit au plus haut point ^^
    ‘tin l’horreur quoi. Comment passer ta vie au téléphone à se faire rabrouer !
    Contente que tu ais trouvé ton bonheur ^^

  4. Je peux remercier mon homme qui a eu la présence d’esprit de demander à notre voisine qui est nounou pour une place pour le petit dès qu’on a eu la confirmation de la grossesse (à 6 semaines de grossesse). Avant je ne la connaissais pas, elle n’est pas de la même génération que moi, mais on a plein de point commun. Bref on ne pouvais pas tomber mieux. J’avais entendu des histoire de difficulté à trouver une garde mais en Ile de France, et je me disais que ce serait plus simple dans le 34… Encore merci mon homme 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :